RAPPORT PDF 3 NOVEMBRE RAPPORT PDF 3 NOVEMBRE
Nos rapports sont maintenant au format PDF imprimable sur une feuilles 8.5x11”
RAPPORT PDF 23 NOVEMBRE RAPPORT PDF 23 NOVEMBRE
11 Octobre 2016 SOS de l’Épouse de Christ en Haïti Voici   les   dernières   nouvelles   que   nous   avons   reçues d'Haïti.      Comme    nous    vous    avions    informés    le    9    octobre dernier,   les   400   croyants   de   l’assemblée   de   Trou   Bois ont    tous    perdu    leurs    maisons.    Il    s’agit    donc    de    77 familles   qui   n’ont   plus   rien.   Il   en   va   de   même   pour   la centaine   de   croyants   qui   habitent   l ’île   de   Cayemite . Nous   savons   également   qu’il   y   a   une   vingtaine   d’autres   églises   du   Message   dans   la   zone   sinistrée   de Jérémie ,   et   comme   celle-ci   fut   détruite   à   90%,   nous   pouvons   conclure   que   ces   églises   sœurs   ont également subit de lourds dommages.  Leurs besoins les plus urgents sont incontestablement l’eau et la nourriture. Le   Fr.   Paul   Lamothe   m’a   envoyé   deux   courriels   pour   me   donner   des   informations   plus   détaillées   et   nous faire   connaître   les   besoins   les   plus   urgents.   Je   vous   les   transmets   ici   afin   que   vous   puissiez   saisir   l’ampleur et l’urgence de leurs besoins :  Depuis   hier,   nous   avons   déjà   commencé   à   recevoir des   offres   d'aide   pour   nos   frères   sinistrés.   Aujourd'hui,   nous   prendrons   ce   qui   est   disponible   dans   notre compte   bancaire   haïtien   pour   commencer   à   donner   du   support   urgent.   Bien   que   nous   n’ayons   reçu   que   des informations   sommaires   sur   la   situation   des   zones   sinistrées,   (cliquez   pour   voir   la   carte)    nous   pouvons   évaluer que    dans    le    département    du    Sud,    18    églises    regroupant    1    490    âmes    ont    été    dévastées.    Dans    le département   de   Nippes,   se   sont   2   églises   regroupant   130   personnes   qui   ont   été   ravagées,   alors   que   dans le   département   de   Grande-Anse,   il   s’agit   de   16   églises   regroupant   895   croyants   qui   furent   atteintes.   Selon le   bilan   actuel,   nous   pouvons   estimer   qu’il   y   a   au   moins   2   515   croyants   durement   éprouvés   et   environ   500 maisons détruites.        Nous   continuerons   de   vous   renseigner   sur   les   besoins   de   nos   frères   et   soeurs,   dès   que   nous   recevrons de plus amples informations.  Que Dieu vous bénisse,  Frère André Petit
Depart in peace, be ye warmed and filled; notwithstanding ye give them not those things which are needful to the body; what doth it profit? James 2, 16
Ouragan Matthew
english version
9 Octobre 2016 - Tracé de desctruction Le   sud-est   d’Haïti   a   été   violemment   frappé   par   l’ouragan Matthew ,   la   plus   importante   tempête   de   la   dernière   décennie dans l’Atlantique.   Nous   n'avons   pas   encore   reçu   beaucoup   de   nouvelles   à cause   des   dommages   causés   aux   antennes   téléphoniques   et au   système   routier.   En   effet,   les   zones   les   plus   sinistrées   se retrouvent    maintenant    coupées    de    la    capitale    après    la destruction   du   pont   de   Léogane,   le   seul   qui   pouvait   les   relier à    Port-au-Prince.    Les    secours    humanitaires    peuvent    donc difficilement   les   rejoindre.   On   parle   de   500,000   maisons   endommagées   ou   détruites.      La   ville   de   Jérémie, comptant   34,000   habitants,   est   parmi   les   zones   les   plus   dévastées   :   90%   de   la   ville   est   détruite.      La population environnante, soit 122,000 habitants, a été durement touchée aussi.   Selon   nos   informations,   cette   région   compterait   une   vingtaine   d'assemblées   du   message.      Par   ailleurs, dans   Les   Cayes ,   où   se   trouvent   également   des   églises   du   message,   25   maisons   de   nos   frères   croyants   ont été   détruites.   Sur   la   petite   Île   de   Cayemite ,   près   de   Jérémie ,   tous   les croyants   ont   perdu   leurs   maisons.   À   l'assemblée   de   Trou   Bois   (   Vallée de   l'Évangile   ),   dirigée   par   Fr.   Fritsen   Jeudy,   on   parle   de   400   à   500   qui ont    perdu    leurs    maisons.    77    familles    sont    affectées,    il    y    a    de nombreux blessés et deux ont perdu la vie.Ils ont besoin de tout.   Bien   que   de   nombreux   autres   endroits   sont   affectés,   ce   sont   les seules   informations   que   nous   détenons   pour   le   moment.   Nous   vous transmettrons   plus   d’informations   au   fur   et   à   mesure   qu'elles   nous parviendront. ''Celui qui a pitié du pauvre, prête à l’Éternel, et il lui rendra son bienfait.” Proverbes 19 :17
OURAGAN MATTHEW
Paul Lamothe --- Premier courriel --- Une intervention financière rapide permettrait aux frères d'acheter de la nourriture, de l'eau « Précieux frère,           Je   viens   de   t'envoyer   un   courriel   concernant   l'urgence   globale   pour les   départements   du   Sud   et   de   la   Grande-Anse   dans   le   secteur   du Message    en    Haiti.        Maintenant,    concernant    les    dégâts    sur    l’île Cayemite     relative     à     l’assemblée,          Frère     Boulin     vient     de     me communiquer   les   données   suivantes   :   52   maisons   détruites,   dont   49 entièrement   et   trois   endommagées.      On   ne   peut   pas   trouver   de   l'eau, car   durant   le   passage   du   cyclone,   c'est   l'eau   du   cyclone   que   buvaient les   gens.         Maintenant   il   n'y   a   plus   d'eau   potable,   pas   de   nourriture: c'est   cela   l'urgence   des   urgences   dans   cette   île.      Toutes   les   familles du   Message   sont   sinistrées   et   sans   abris.      Certaines   sont   logées   dans une    église    Baptiste,    d'autres    dans    une    église    catholique,    ainsi    de suite;   ils   sont   dans   des   abris   provisoires.      Une   intervention   financière rapide   permettrait   aux   frères   de   Léogane   d'acheter   de   la   nourriture, de   l'eau,   et   autres   pour   les   transporter   d'ici   jusqu’à   l’île   Cayemite, serait une priorité parmi les priorités,    Frère Paul LAMOTHE. » 
Paul Lamothe --- Deuxième courriel --- Dans tous les endroits où il y a une assemblée du Message, les bien-aimés crèvent de faim et de soif « Cher frère André PETIT,           Les   conséquences   de   l'ouragan   Matthieu   sont   tellement   énormes dans    le    secteur    du    Message    parmi    les    familles    des    différentes assemblées   des   départements   du   Sud   et   de   la   Grande   Anse,   que   les familles   crèveront   de   faim   si   l'on   doit   attendre   encore   plus.      Sur   ce,   je conseillerais   de   voir   dans   quelle   mesure   une   première   intervention financière   pourrait   être   faite   en   faveur   des   saints   en   attendant   que les    données    relatives    aux    dégâts    soient    collectées    en    détail.    La nourriture   et   l'eau   leur   manquent   énormément.   Il   n'y   a   pas   lieu   à attendre   encore   plus.   Dans   tous   les   endroits   où   il   y   a   une   assemblée du   Message,   les   bien-aimés   crèvent   de   faim   et   de   soif.   De   plus,   nous savons   qu'il   leur   est   toujours   presque   impossible   d'arriver   à   obtenir une   aide   humanitaire   extérieure   dans   le   brouhaha   et   les   combats avec des bandits du dehors.    QUE DIEU TE BENISSE!   Frère Paul LAMOTHE. » 
photos prisent par un pasteur à l’Ile Cayemite
October 6, 2016 - Hurricane Matthew - Jeremie and surrounding areas
20 octobre 2016 Les    mises    à    jour    sont    actuellement    très    limitées    puisque    les communications   téléphoniques   sont   très   difficiles   à   établir   avec   les croyants   des   zones   sinistrées.   En   effet,   les   vents   de   145miles   [230 km]   à   l’heure   qui   sévissaient   pendant   la   tempête   ont   endommagé   les tours émettrices. Ces   vents   violents   ainsi   que   les   pluies   diluviennes   ont   également détruit   les   récoltes.   Malheureusement,   c’est   justement   cette   région du   Sud-est   qui   est   considérée   comme   le   grenier   de   Port-au-Prince. On comprend alors que tout le pays est rudement éprouvé. Le   frère   Philbert   Charles,   de   Cavaillon ,   a   réussi   à   me   rejoindre   hier   :   167   familles   se   retrouvent   avec   des maisons   lourdement   endommagées   ou   même   détruites.   Ils   ont   perdus   des   animaux   et   leurs   récoltes   sont ruinées. Jusqu’à   maintenant,   ils   n’ont   reçu   aucun   secours,   sauf   un   peu   d’aide   dans   la   ville   des   Cayes.   Et   même   si quelqu’un   avait   de   l’argent,   il   n’y   a   rien   qu’on   puisse   acheter.      La   nourriture   est   tellement   rare   que   les   gens mangent même les fruits verts qui sont tombés pendant la tempête. Une banque alimentaire pour le Sud est extrêmement urgente. À   cause   du   manque   de   communication,   il   faudra   mettre   des   semaines   avant   de   pouvoir   faire   le   bilan   exact et d’établir les véritables besoins des croyants éprouvés. Je   compte   me   rendre   sur   place   prochainement   pour   mieux   analyser   les   besoins   et   tâcher   d’y   répondre selon   les   moyens   dont   nous   disposerons.   Vos   prières   pour   nos   frères   et   sœurs   sinistrés   sont   grandement nécessaires. Que Dieu vous bénisse, Fr. André Petit
October 07, 2016 - Hurricane Matthew Coastline
english version
Ouragan Matthew
Mise à jour
RAPPORT 9 OCTOBRE RAPPORT 9 OCTOBRE Home
9 Octobre 2016 - Tracé de destruction Le    sud-est    d’Haïti    a    été    violemment    frappé    par l’ouragan   Matthew,   la   plus   importante   tempête   de   la dernière décennie dans l’Atlantique.   Nous   n'avons   pas   encore   reçu   beaucoup   de   nouvelles à     cause     des     dommages     causés     aux     antennes téléphoniques    et    au    système    routier.    En    effet,    les zones    les    plus    sinistrées    se    retrouvent    maintenant coupées   de   la   capitale   après   la   destruction   du   pont   de Léogane,      le      seul      qui pouvait   les   relier   à   Port-au- Prince.        Les        secours humanitaires   peuvent   donc difficilement   les   rejoindre. On      parle      de      500,000 maisons   endommagées   ou détruites.        La    ville    de    Jérémie,    comptant    34,000 habitants,   est   parmi   les   zones   les   plus   dévastées   : 90%     de     la     ville     est     détruite.          La     population environnante,   soit   122,000   habitants,   a   été   durement touchée aussi.   Selon     nos     informations, cette     région     compterait une   vingtaine   d'assemblées du   message.      Par   ailleurs, dans    Les    Cayes,    où    se trouvent     également     des églises    du    message,    25 maisons     de     nos     frères croyants   ont   été   détruites. Sur   la   petite   Île   de   Cayemite,   près   de   Jérémie,   tous   les croyants   ont   perdu   leurs   maisons.   À   l'assemblée   de Trou   Bois   (   Vallée   de   l'Évangile   ),   dirigée   par   Fr.   Fritsen Jeudy,   on   parle   de   400   à   500   qui   ont   perdu   leurs maisons.   77   familles   sont   affectées,   il   y   a   de   nombreux blessés et deux ont perdu la vie.Ils ont besoin de tout.   Bien   que   de   nombreux   autres   endroits   sont   affectés, ce   sont   les   seules   informations   que   nous   détenons pour    le    moment.    Nous    vous    transmettrons    plus d’informations    au    fur    et    à    mesure    qu'elles    nous parviendront. ''Celui qui a pitié du pauvre, prête à l’Éternel, et il lui rendra son bienfait.” Proverbes 19 :17
20 octobre 2016 - MISE À JOUR Les   mises   à   jour   sont   actuellement   très   limitées   puisque   les communications   téléphoniques   sont   très   difficiles   à   établir avec   les   croyants   des   zones   sinistrées.   En   effet,   les   vents   de 145miles    [230    km]    à    l’heure    qui    sévissaient    pendant    la tempête ont endommagé les tours émettrices. Ces    vents    violents    ainsi    que    les    pluies    diluviennes    ont également    détruit    les    récoltes.    Malheureusement,    c’est justement    cette    région    du    Sud-est    qui    est    considérée comme   le   grenier   de   Port-au-Prince.   On   comprend   alors   que tout le pays est rudement éprouvé. Le    frère    Philbert    Charles,    de    Cavaillon,    a    réussi    à    me rejoindre   hier   :   167   familles   se   retrouvent   avec   des   maisons lourdement    endommagées    ou    même    détruites.    Ils    ont perdus des animaux et leurs récoltes sont ruinées. Jusqu’à   maintenant,   ils   n’ont   reçu   aucun   secours,   sauf   un peu   d’aide   dans   la   ville   des   Cayes.   Et   même   si   quelqu’un avait   de   l’argent,   il   n’y   a   rien   qu’on   puisse   acheter.      La nourriture   est   tellement   rare   que   les   gens   mangent   même les fruits verts qui sont tombés pendant la tempête. Une    banque    alimentaire    pour    le    Sud    est    extrêmement urgente. À   cause   du   manque   de   communication,   il   faudra   mettre   des semaines   avant   de   pouvoir   faire   le   bilan   exact   et   d’établir   les véritables besoins des croyants éprouvés. Je   compte   me   rendre   sur   place   prochainement   pour   mieux analyser   les   besoins   et   tâcher   d’y   répondre   selon   les   moyens dont   nous   disposerons.   Vos   prières   pour   nos   frères   et   sœurs sinistrés sont grandement nécessaires. Que Dieu vous bénisse, Fr. André Petit
October 07, 2016 - Hurricane Matthew Coastline
RAPPORT 11 OCTOBRE RAPPORT 11 OCTOBRE
Paul Lamothe --- Premier courriel --- Une intervention financière rapide permettrait aux frères d'acheter de la nourriture, de l'eau « Précieux frère,           Je   viens   de   t'envoyer   un   courriel   concernant   l'urgence   globale   pour les   départements   du   Sud   et   de   la   Grande-Anse   dans   le   secteur   du Message    en    Haiti.        Maintenant,    concernant    les    dégâts    sur    l’île Cayemite     relative     à     l’assemblée,          Frère     Boulin     vient     de     me communiquer   les   données   suivantes   :   52   maisons   détruites,   dont   49 entièrement   et   trois   endommagées.      On   ne   peut   pas   trouver   de   l'eau, car   durant   le   passage   du   cyclone,   c'est   l'eau   du   cyclone   que   buvaient les   gens.         Maintenant   il   n'y   a   plus   d'eau   potable,   pas   de   nourriture: c'est   cela   l'urgence   des   urgences   dans   cette   île.      Toutes   les   familles du   Message   sont   sinistrées   et   sans   abris.      Certaines   sont   logées   dans une    église    Baptiste,    d'autres    dans    une    église    catholique,    ainsi    de suite;   ils   sont   dans   des   abris   provisoires.      Une   intervention   financière rapide   permettrait   aux   frères   de   Léogane   d'acheter   de   la   nourriture, de   l'eau,   et   autres   pour   les   transporter   d'ici   jusqu’à   l’île   Cayemite, serait une priorité parmi les priorités,    Frère Paul LAMOTHE. » 
Paul Lamothe --- Deuxième courriel --- Dans tous les endroits où il y a une assemblée du Message, les bien-aimés crèvent de faim et de soif « Cher frère André PETIT,           Les   conséquences   de   l'ouragan   Matthieu   sont   tellement   énormes dans    le    secteur    du    Message    parmi    les    familles    des    différentes assemblées   des   départements   du   Sud   et   de   la   Grande   Anse,   que   les familles   crèveront   de   faim   si   l'on   doit   attendre   encore   plus.      Sur   ce,   je conseillerais   de   voir   dans   quelle   mesure   une   première   intervention financière   pourrait   être   faite   en   faveur   des   saints   en   attendant   que les    données    relatives    aux    dégâts    soient    collectées    en    détail.    La nourriture   et   l'eau   leur   manquent   énormément.   Il   n'y   a   pas   lieu   à attendre   encore   plus.   Dans   tous   les   endroits   où   il   y   a   une   assemblée du   Message,   les   bien-aimés   crèvent   de   faim   et   de   soif.   De   plus,   nous savons   qu'il   leur   est   toujours   presque   impossible   d'arriver   à   obtenir une   aide   humanitaire   extérieure   dans   le   brouhaha   et   les   combats avec des bandits du dehors.    QUE DIEU TE BENISSE!   Frère Paul LAMOTHE. » 
11 Octobre 2016 SOS de l’Épouse de Christ en Haïti Voici les dernières nouvelles que nous avons reçues d'Haïti.  Comme   nous   vous   avions   informés   le   9   octobre   dernier,   les 400   croyants   de   l’assemblée   de   Trou   Bois   ont   tous   perdu leurs   maisons.   Il   s’agit   donc   de   77   familles   qui   n’ont   plus rien.   Il   en   va   de   même   pour   la   centaine   de   croyants   qui habitent   l’île   de   Cayemite.   Nous   savons   également   qu’il   y   a une   vingtaine   d’autres   églises   du   Message   dans   la   zone sinistrée   de   Jérémie,   et   comme   celle-ci   fut   détruite   à   90%, nous   pouvons   conclure   que   ces   églises   sœurs   ont   également subit de lourds dommages.    Leurs   besoins   les   plus   urgents   sont   incontestablement l’eau et la nourriture. Le   Fr.   Paul   Lamothe   m’a   envoyé   deux   courriels   pour   me donner    des    informations    plus    détaillées    et    nous    faire connaître   les   besoins   les   plus   urgents.   Je   vous   les   transmets ici   afin   que   vous   puissiez   saisir   l’ampleur   et   l’urgence   de leurs besoins :  Depuis   hier,   nous   avons   déjà   commencé   à   recevoir   des offres   d'aide   pour   nos   frères   sinistrés.   Aujourd'hui,   nous prendrons   ce   qui   est   disponible   dans   notre   compte   bancaire haïtien   pour   commencer   à   donner   du   support   urgent.   Bien que   nous   n’ayons   reçu   que   des   informations   sommaires   sur la   situation   des   zones   sinistrées,   (voir   la   carte)   nous   pouvons évaluer    que    dans    le    département    du    Sud,    18    églises regroupant    1    490    âmes    ont    été    dévastées.    Dans    le département   de   Nippes,   se   sont   2   églises   regroupant   130 personnes    qui    ont    été    ravagées,    alors    que    dans    le département    de    Grande-Anse,    il    s’agit    de    16    églises regroupant   895   croyants   qui   furent   atteintes.   Selon   le   bilan actuel,   nous   pouvons   estimer   qu’il   y   a   au   moins   2   515 croyants    durement    éprouvés    et    environ    500    maisons détruites.    Nous   continuerons   de   vous renseigner     sur les   besoins   de   nos   frères   et   soeurs,   dès   que   nous   recevrons de plus amples informations.  Que Dieu vous bénisse,  Frère André Petit
photos prisent par un pasteur à l’Ile Cayemite RAPPORT 3 NOVEMBRE RAPPORT 3 NOVEMBRE RAPPORT 23 NOVEMBRE RAPPORT 23 NOVEMBRE